Les points forts de la nouvelle BBox Fibre de Bouygues Telecom

Après la Freebox Delta, la SFR Box 8 et la Livebox 5, seul Bouygues Telecom tardait encore à dévoiler une box fibre haut de gamme de dernière génération. C’est chose faite depuis ce matin et la présentation de sa nouvelle BBox, qui sera commercialisée à la fin du mois. L’opérateur a fait le choix modeste, comme, Orange de ne lancer qu’un modem sans renouveler la box TV. Ce boîtier, fourni par Sagemcom, sera accompagné d’une set-top box 4K sortie en 2018 et déjà disponible dans l’offre commerciale Ultym. Il n’est pas prévu de commercialiser le modem sans box TV.

Benoît Torloting, directeur des opérations Grand Public et Entreprise de Bouygues Telecom. 01net.com – Benoît Torloting, directeur des opérations Grand Public et Entreprise de Bouygues Telecom.

Repenser totalement le modem

L’enjeu est de taille pour Bouygues Telecom qui revendique aujourd’hui près de 4 millions d’abonnés sur l’Internet fixe. « Nous sommes devenus un acteur de référence dans ce domaine », a souligné lors de la présentation Benoît Torloting, directeur des opérations Grand Public et Entreprise de Bouygues Telecom. « L’arrivée de la fibre optique ne solutionne pas tous les problèmes techniques. Un quart des Français reste insatisfait de leur connexion Wi-Fi. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu repenser totalement le modem », a-t-il annoncé en préambule de la conférence de presse ce matin.

Sortir un modem sans une nouvelle box TV, ni intégrer une enceinte vocale paraît moins ambitieux et innovant que l’offre de Free… qui avait dégainé en décembre 2018 un Player Devialet, associé à du 10 Gbit/s et une connexion hybride ADSL/4G. Mais le produit de Bouygues Telecom nous a semblé bien pensé, avec de nombreux points forts sur le papier. Il faudra bien entendu vérifier le tout avec un test.

Les atouts du format vertical

Commençons par le design vertical et compact, qui fait penser à une enceinte. Voilà qui tranche avec le format plat et magnétoscope auquel les opérateurs nous ont habitué. Cela permet de disposer les huit antennes du Wi-Fi au sommet de cette tour noire. Rien ne vient ainsi faire obstacle au signal. C’est donc meilleur pour la connectivité, même si la box est du coup, moins facile à caser discrètement dans un coin. 

Cette verticalité est également un atout pour la gestion thermique. « La carte mère de la box fait face au radiateur, dont toute la surface se retrouve au contact de l’air. Cela permet de refroidir les composants sans avoir besoin d’un ventilateur », nous explique Barthélémy Maillet, qui s’est occupé du design du modem. « Le tout pour moins de bruit et moins de consommation d’électricité pour l’utilisateur. Sans compter que de notre côté, le modem sera plus facile à reconditionner car ce format évite les dépôts de poussière », ajoute-t-il. Voilà qui devrait également être apprécié lors des canicules qui sont amenées à se reproduire l’été dans les années à venir avec le réchauffement climatique.

Le designer Barthélémy Maillet. 01net.com – Le designer Barthélémy Maillet.

Pas d’originalité sur la couleur, en revanche. Le noir est désormais une norme partagée par presque tous les opérateurs, Free excepté. Plus facile à intégrer dans son salon, nous dit-on chez Bouygues Telecom. La coque est brillante et réflective, ce qui a l’avantage d’apporter l’impression d’une finition plus luxueuse qu’une surface mate mais l’inconvénient de marquer la moindre poussière ou trace de doigt.

Les petites astuces bienvenues

La façade avant du modem est très épurée avec un écran LCD qui s’active quand on approche la main. Sous l’écran, on trouve une molette façon transistor qui permet de naviguer dans le menu en la tournant. Il suffit d’appuyer dessus pour sélectionner. Plutôt bien vu et facile à prendre en main.

La molette permet de naviguer dans le menu. 01net.com – La molette permet de naviguer dans le menu.

En bas, on trouve deux petits boutons de part et d’autre  : celui du WPS et du Wi-Fi. Le bouton Wi-Fi ne sert pas uniquement de témoin : il est actif puisqu’il permet de couper le Wi-Fi du modem et du répéteur. C’est donc extrêmement pratique et cela répond à une demande des abonnés de Bouygues Telecom qui demandaient à pouvoir se déconnecter facilement la nuit sans forcément avoir besoin de programmer leur box.

Un QR code apparaît sur l'écran de la box pour appairer facilement son smartphone. 01net.com – Un QR code apparaît sur l’écran de la box pour appairer facilement son smartphone.

Le bouton WPS est là naturellement pour appairer vos terminaux avec le modem en appuyant directement dessus. Mais il existe deux autres options bienvenues. Il est possible de passer par l’application Expérience Client Bouygues Telecom en se rendant dans la rubrique « Gestion BBox », puis « Appairer via WPS ». Et, enfin, on peut connecter son smartphone avec un QR code à flasher s’affichant sur l’écran du modem.

Un Wi-Fi 6 optimisé

Passons au sujet du Wi-Fi 6, loin d’être accessoire. Bouygues Telecom est donc le deuxième opérateur à sortir une box compatible avec ce tout nouveau standard après SFR et sa SFR Box 8, commercialisée au mois d’août dernier. Débits plus élevés, meilleure portée, autonomie des terminaux améliorée, capacité plus grande pour connecter beaucoup d’appareils simultanément, on vous a déjà parlé des avantages du Wi-Fi 6.

La nouvelle BBox Fibre sera commercialisée avec son répéteur. Pour le moment, il n’est prévu d’en proposer qu’un seul exemplaire par abonné. Mais le FAI réfléchit à la possibilité d’aller au-delà.

Le modem comporte du Mu-MIMO 4×4, comme celui de SFR. Toutefois les antennes ne sont pas disposées de la même façon comme nous l’avons déjà évoqué plus haut dans l’article. Les quatre paires de 2,4 et 5 GHz sont placées aux quatre coins de la BBox pour assurer une diffusion optimale du signal. « Nous avons réalisé des tests en laboratoire et nous pouvons assurer que nous proposons la meilleure expérience utilisateur en Wi-Fi 6 », a précisé Benoît Torloting.

Bouygues Telecom évoque un débit réel pouvant aller jusqu’à 3,5 Gbit/s et des débits cumulés de 4,8 Gbit/s avec le 5 GHz et de 1,15 Gbit/s avec le 2,4 GHz. Lors de la conférence de presse de présentation, l’opérateur a insisté sur le fait qu’outre le Wi-Fi 6, son modem bénéficiait d’algorithmes permettant d’optimiser la connectivité sans fil. Cela permettrait d’utiliser deux fonctionnalités. La première est appelée band steering et consiste pour la box à choisir quand un appareil peut communiquer et avec quel canal de fréquence. La seconde est le client steering qui dirige le terminal vers le point d’accès le plus performant pour lui : le modem ou le répéteur.

Une box modulaire et évolutive

On saluera enfin les efforts de Bouygues Telecom pour faire de son modem un produit évolutif. Il est ainsi possible d’espérer aller au-delà des dix ans de durée de vie qui sont aujourd’hui la norme pour les box des opérateurs.

Le port Ethernet 10 Gbit/s. 01net.com – Le port Ethernet 10 Gbit/s.

Nous avons pu constater que l’appareil était modulaire. Il est facile à démonter avec sa coque en plastique qui se scinde en deux. Par ailleurs, tous les éléments sont clipsés et non soudés, même les pieds en caoutchouc. Elle pourra ainsi être plus facilement reconditionnée.

A l’arrière, la box dispose déjà d’un port Ethernet 10 Gbit/s. Bouygues Telecom ne propose pas encore ce type de performance à ses abonnés mais se laisse ainsi la possibilité de le faire à court ou moyen terme sans avoir à renouveler son parc. Il suffira pour cela, le jour voulu, d’envoyer un module 10 Gbit/s aux abonnés que ces derniers pourront eux-même insérer dans leur boîtier. Même chose pour le Wi-Fi. Outre le fait que la box soit compatible Wi-Fi 6, ce qui lui assure une belle longévité, elle pourra s’adapter aux futures évolutions sans fils comme le Wi-Fi 6E, car sa carte Wi-Fi peut facilement être remplacée. Une opération qui ne pourra toutefois pas être réalisée par l’utilisateur et nécessitera l’intervention d’un professionnel.

Cette évolutivité est en tous cas une très bonne nouvelle et une option bien plus vertueuse pour l’environnement que d’afficher une coque en plastique recyclé comme l’avait fait Orange, même si le design de la Livebox 5 avait aussi été optimisé pour consommer moins d’énergie. On espère que cette démarche deviendra la norme aussi pour les autres opérateurs.

Auteur de l’article : manuboss

Laisser un commentaire